Accueil

  Inventaire

 

Afin de donner une certaine aura au travail de recensement et de cartographie des mycotas côte-d'oriens effectué par les Sociétés mycologiques du département, il nous a paru intéressant de présenter, sous forme de fiches, les quelques trouvailles effectuées en cours d'année. Le projet, au départ, concernait uniquement les relevés effectués dans les réserves écologiques... Victimes de leur succès, les fiches ont été réclamées par nos adhérents, pour d'autres récoltes, tant départementales que nationales, et ce, au gré des divers congrès ou sorties organisés par la Société, mais ces fiches devront, malgré tout, revêtir un caractère exceptionnel. Pour abriter ce travail d'équipes il nous a paru important de créer ce site de qualité qui manquait d'ailleurs cruellement à la Société mycologique de la Côte-d'Or... Espérant avoir atteint notre but... 

On est, pour l'instant, au tout début du projet... Gageons qu'au fil des années la liste des champignons sera longue au vu de la qualité et de la diversité des lieux prospectés.

 

Liste complète des champignons par ordre alphabétique

 

Cette liste, sur fichier Excel, recense, par ordre alphabétique, toutes les fiches présentes sur le site. Après en avoir noter la localisation et en se rendant sur la page indiquée, il suffit de taper Ctrl G puis le nom de l'espèce ou sa numérotation pour la retrouver.

Classement des fiches

Le classement adopté, purement utilitaire, ne correspond à aucune norme scientifique... Son but est uniquement de faciliter les recherches...

☻  Les Basidiomycètes... séparés en deux catégories...              

        ► Les Macromycètes... (restent Basidiomycètes sur le site)

           Les Basidiomycètes, dont il existe environ 20 000 espèces en France, sont les champignons que l'on peut considérer comme les plus perfectionnés. Ils comprennent de nombreuses espèces, bien connues du public, qui présentent des fructifications (pied et chapeau développés tels les Cèpes, les Amanites, les Agarics).  Bien d'autres espèces encore, plus ou moins rares,  certaines méconnues, entrent dans cette grande famille.

        ► Les Micromycètes...

            Il existe également des Basidiomycètes microscopiques, moins connus, qui peuvent être phytopathogènes (rouilles, charbons, etc) ou agents d'altération d'aliments.

☻ Les Ascomycètes...

            constituent un vaste embranchement (ou division) de champignons caractérisés par des spores formées à l'intérieur d'asques. On peut artificiellement les diviser en :

         ► Discomycètes...

            est le nom – aujourd'hui désuet – d'une ancienne classe taxonomique (super-ordre) de champignons ascomycètes. Ce groupe n'a plus de valeur scientifique, mais il peut être trouvé dans la littérature ancienne et constituer un moyen aisé pour classer Pezizes, Helvelles, Morilles... en gros tous les champignons en forme de coupe, y compris les Sclerotiniacées et les Rustroemiacées.     

         ► Pyrénomycètes...

           apparaissent sous la forme de minuscules boules noires ou rouges colorant arbustes et branchettes, les asques sont à l'intérieur et la dissémination des spores a lieu par ouverture du périthèce à son sommet.                          

☻ Les Myxomycètes... 

          sont des organismes à mi-chemin entre végétal et animal.

☻ Les Lichens...

          sont l'aboutissement d'une symbiose entre une algue et un champignon.

☻ Autres

           Les gales, les fleurs, les papillons... etc.

 

Les champignons de la Réserve Naturelle Régionale et Forêt d’Exception du Val Suzon

En début d'année 2013, l'ONF et le Conseil régional ont confié aux Sociétés mycologiques de la Côte-d'Or et d'Is-sur-Tille le soin d'effectuer le recensement et la cartographie des champignons présents sur la réserve naturelle régionale (RNR) et forêt d'exception du Val Suzon dans le cadre d'un sujet d'étude intitulé : "Suivi des espèces remarquables du Val Suzon".

Majoritairement forestier, ce site constitue un milieu de vie intéressant pour la biodiversité et plus généralement pour de nombreux champignons, petits et grands. Ceux-ci reflètent l'importance particulière qu'accordent les défenseurs de l'environnement aux forêts de pente sur calcaire, lieux éminemment propices à l'apparition d'espèces rares qui figurent, pour la plupart, sur les listes rouges européennes. Les Cortinaires, par exemple, trouvent dans les feuillus calcaires leurs stations de prédilection, mais bien d'autres espèces s'y complaisent également. Les pelouses sèches, les éboulis, les marais tufeux et quelques autres biotopes seront également à prospecter.   

Liste des champignons de Val Suzon

Les Champignons de la Réserve Naturelle (RN) de la Combe Lavaux - Jean Roland

La Combe de Lavaux - Jean Roland située sur le territoire des communes de Gevrey-Chambertin et de Brochon a été déclarée réserve naturelle sous le nom de Combe Lavaux - Jean Roland. Le site classé s'étend sur un peu plus de 486 hectares et recèle de très nombreuses espèces tant végétales qu'animales. Des plantes rares attirent papillons et insectes spécifiques. Nul doute que la diversité des biotopes constitue un paradis pour les champignons.

Liste des champignons de la Combe Lavaux

 

La Réserve Biologique Intégrale (RBI) de la forêt de Cîteaux

Les réserves biologiques ont pour vocation de garder certaines zones forestières exemptes de toutes interventions humaines pour y étudier l'évolution des écosystèmes : ce sont des réserves biologiques intégrales (RBI). Il en existe une en Côte-d'Or, en forêt domaniale de Cîteaux, non loin du village d'Argilly.

Notre première visite date, déjà, de 1987, lorsque François Bugnon et Bernard Frochot,partie prenante du projet, ainsi que André Brunaud et moi-même, avons découvert les 17 hectares de cette Réserve biologique intégrale qui venait d'être créée... Déjà, chênes, hêtres et charmes, de belles prestances, témoignaient de la richesse des emplacements choisis. Tout ceci pour dire, que, après ces quelque vingt-cinq ans passées en Réserve Biologique Intégrale, il serait peut-être temps de se pencher un peu plus sérieusement sur la flore fongique de cet endroit en espérant des jours plus favorables. Ce qui n'est pas encore le cas, en cette fin d'année 2013, puisque la forêt est bien vide d'occupants fongiques.

Liste des champignons de Cîteaux

 

 

Liste des champignons de la RBI du bois de Ruère

Le Parc national des forêts de Champagne et BourgogneLes forêts de feuillus de plaine à l'honneur

Toujours en projet en 2013,  le Parc national des forêts de Champagne et Bourgogne devrait voir sa création assurée à l'horizon 2015. A cheval entre la Champagne et la Bourgogne (soixante communes adhérentes en Côte-d’Or) il protègera le massif de Châtillon-sur-Seine tout autant que celui d'Arc-en-Barrois, représentatifs l'un et l'autre d'une forêt de feuillus de plaine. Le classement d’un espace en parc national est en même temps une reconnaissance de sa qualité exceptionnelle et une réponse à la question de son évolution dans un contexte social et économique changeant.

 

Liste des champignons de Côte-d'Or

 

Champignons du Parc National de Châtillon

 

Liste des champignons hors Côte-d'Or

 

Liste des Lichens